LITURATERRE

     Groupe psychanalytique européen de recherche et de formation sur  :  les causes de l'illettrisme

Accueil

Topologie et psychanalyse :

 

La Topologie Perdue de la Psychanalyse, Edito de février 2007, par Robert Groome (Traduction française : Charley Supper)

 



Lettre mensuelle


ADHÉRER

Nous contacter


Clinique de l'illettrisme


Mentions légales-Droits reproduction

 

 

 

 

 

 

 

Extrait de: http://topoi.net - (PLACE : Psychanalysis Los Angeles California Extension)

Traduction française : Charley Supper

--------------------------------------------------------

Automne 2004 - Santa Monica, CALIFORNIE

 

La Topologie Perdue de la Psychanalyse

Indépendamment des références à la culture ou à la nature qui parsèment le champ de la psychanalyse, Lacan a édifié cette discipline dans le cadre d’une topologie (en grecque : topos : lieu, place, endroit + logos : discours, raison, logique), laquelle est devenue la base grâce à laquelle il parachève la psychanalyse freudienne comme théorie autant que comme pratique. 

Ce que l’on appelle le « structuralisme » de Lacan est inséparable de l’idée d’une psychanalyse où le lieu (le topos) est plus important que ce qu’il contient.

Le problème crucial de la psychanalyse aujourd’hui ne serait alors pas la multiplication de son contenu en direction d’applications aux champs culturel, social ou clinique, ni  le désir d’amener des idées neuves issues de la science ou de la philosophie pour  rénover sa théorie, mais ce serait bien plutôt d’établir un défrichage de la structure que Freud nous a légué sous forme d’une mythologie des pulsions et du complexe d’Œdipe.

 

Ceci est propice à mettre en place la proposition suivante, à savoir que, depuis Lacan, la psychanalyse a opéré une involution dans sa théorie autant que dans sa pratique. Nous sommes passés de la psychanalyse en intension à la psychanalyse en extension ou, dit autrement, nous sommes passés de la place de la pratique psychanalytique à la pratique d’un lieu psychanalytique.

Cependant, le marketing organisé autour des livres de Lacan et la paraphrase de ce qu’il dit sur la topologie, sont si présents que personne ne peut plus feindre de les ignorer. Cela nous amène à la question inévitable de savoir si, au delà d'un usage de pure illustration, tout ce commerce est compatible avec la construction d'un lieu de la psychanalytique - ou de la clinique.

Sans vouloir interdire à qui que ce soit l’usage de l’imaginaire, nous devons nous demander si la simple production d'un travail topologique et psychanalytique effectif ne résulte pas justement d’un non usage, d’une non lecture, ou d’un renoncement à ce recours à l’imaginaire.

Dans ce court essai sur le web, nous tenterons seulement de commencer à répondre à une telle question en nous basant sur une généalogie de la structure topologique dans la tradition de Freud et de Lacan

Nous commencerons, donc, par une brève introduction historique du problème qui se prolongera seulement après, dans les chapitres suivants par nos illustrations de la structure.

Aucun doute, selon l'opinion courante sur la topologie lacanienne (en accord avec beaucoup de psychanalystes et de topologistes) qu'une telle topologie ne serait, au mieux, qu’une métaphore d'illustration, ou au pire, une imposture.

Le nom qui conviendrait ici le mieux pour notre projet serait alors: « La Topologie Perdue de la Psychanalyse – The lost Topology of Psycho-analysis »; un titre qui se voulant le plus  simple et le plus fidèle, rendrait compte du vertige du sage autant que de celui de l’ignorant.


Topologie psychanalytique: Métaphore, Analogie, ou simplement la Structure ?

Si comme Jacques Derrida nous l’aurait fait croire, la notion «stricto sensu de la structure se rapporte seulement à l'espace, l'espace morphologique ou géométrique [... ]" et "que c'est seulement par la métaphore que cette littéralité topographique peut être déplacé vers son sens aristotélicien (Théorie des places dans le langage et maniement des motifs ou des arguments)", alors la conception de la structure de Derrida (et par là aussi la psychanalyse) est sans aucun doute, décidément différente de celle de Lacan qui a déclaré que sa topologie était "non métaphorique" en tant que son but était "d’articuler l'espace de l’être parlant".

Si la critique de Lacan par Sockal et Bricmont : "tout est basé – au mieux - sur des analogies entre la topologie et la psychanalyse qui sont non soutenues par un quelconque argument" est fondée, alors il devient difficile d'expliquer la réponse de Lacan à une question qui lui est posée par Harry Woolf dans une conférence américaine :


Woolf : Est-ce que je peux demander si cette arithmétique et  cette topologie fondamentales ne sont pas en elles-mêmes un mythe ou simplement au mieux une analogie pour expliquer la vie de l'esprit ?

Lacan : Analogie à quoi ? [... ] Ce n'est pas une analogie. C’est vraiment quelque part dans la réalité, cette sorte de tore. Ce tore existe réellement et c'est exactement la structure du névrosé.

Essayer de justifier une telle réponse ou de la contredire sans marquer la difficulté de situer le concept de la structure dans une théorie elle-même, est prendre pour acquis ce qui exige d’être expliqué en premier lieu : la relation de la structure à la topologie.

Si la structure est présupposée être donnée comme un concept et est définie dans une théorie mathématique, alors la topologie est une structure parmi d'autres : structures de groupe, structure d’espaces vectorisés, structure diverse, etc... - et la conjonction de la topologie et de la psychanalyse est une métaphore.

Mais si la définition du concept de structure ne peut pas être considérée comme acquise dans un texte mathématique – mais est toujours plus ou moins assimilée ou trivialisée par la théorie particulière du mathematicien - alors le terme  « topologie » peut seulement être pris comme adjectif dans la structure topologique de la phrase. Il suffit que l’on considère que la question de la structure a été réglée auparavant.

En conséquence, la question de savoir si la conjonction de la topologie et de la psychanalyse est une métaphore ou pas, est secondaire par rapport à la question qui consiste à savoir comment situer avec précision la relation entre la topologie, la structure, et la théorie.

En effet, après le grands pas qui a été réalisé par les logiciens et les mathématiciens qui ont déterminé le concept de structure, rien n'interdit au psychanalyste de procéder pour se donner à lui-même (ou à elle-même), les mêmes méthodes littérales de transcription entre les théories. Car, en fait, cette méthode de translitération est comparable aux deux méthodes, celle  de Champollion qui œuvre entre deux langues dans le déchiffrement de la pierre de rosette et celle de Freud qui œuvre entre deux langues pour l'interprétation d'un rêve.

Par exemple, de la même manière qu’il est possible en musique, de présenter une interprétation structurale d'un emplacement en posant un Foncteur F de la catégorie (ou théorie) des mathématiques :

 

Catégorie:         Mathématiques    ----------->   Musique
                 12 (relations/éléments)                  12 Tons 
                            Cyclique                            Bien-tempéré                    
                             Groupe                                 Echelle                         

 

il est possible de présenter une interprétation structurale en psychanalyse, en posant un Foncteur (ou Signifiant) à partir de la théorie de mathématiques:

                   

Catégorie:          Mathématiques --------------> Psychanalyse
                          Tores                                Se Faire du Tore
                     Fondamental                           Névrose                                                                     
                        Groupe                               (théorie des pulsions)
 

 

Aucun doute que  la flèche entre les deux théories n'exige un concept de la structure qui ne soit pas un isomorphisme simple, mais une conception plus moderne d’un Fonctoriel correspondant à ce qui dans l'analyse s'appelle un Signifiant.

Il reste à montrer dans quelle manière une doctrine fonctorielle de structure suffirait pour englober un acte psychanalytique dans un travail avec des tores ; ou mieux encore, si la flèche porte en elle-même la sémantique d'une topologie (comme preuve initiale on pourrait présenter cette double catégorie comme une homologie - ou collé ensemble - de deux triangles- (voir la note 1 en bas de page)

 

En fin de compte, il n'est pas question de savoir s’il faut appliquer les mathématiques à la psychanalyse, ou de faire une psychanalyse des mathématiques. Tout comme il n’est pas question de savoir si quelqu’un doit devenir mathématicien afin de faire une psychanalyse, mais plutôt de se demander à quel type d'ignorance un psychanalyste participe-t-il en évitant d’utiliser une écriture si rigoureuse ? Ou inversement, il n'est pas question de demander à quelqu'un de devenir psychanalyste afin de faire des mathématiques, mais plutôt de se demander à quel type d'ignorance un topologue participe-t-il en évitant une analyse de l’espace du rêve, de l’illusion, ou de l’hallucination ?

 

                                                                                                                       Robert Groome

                                                                                  Automne 2004 - Santa Monica, CALIFORNIE

                                                                                                                  Traduction française : Charley Supper

 


Même textes  en anglais


NOTES 1 : Par exemple, la notion de structure comme modelée par des ensembles très tôt dans la théorie de Bourbaki est insuffisante en tant qu'elle présuppose encore une ontologie sans clarifier jamais le statut fonctionnel de son objet. Pourtant Bourbaki plus tard rectifie cette mauvaise interprétation, commençant par utiliser des échelons (ou des espèces) en ses derniers chapitres avec Charles Ehresmann, puis avec la théorie des faisceaux et des esquisses, un concept de structure qui est dé-ontologisée des ensembles résultants de la naissance de la notion de catégorie.
Aux Etats-Unis cette révolution dans la méthode a commencé avec Sanders Maclane, Eilenberg, et Lawvere. Inutile de dire que cette algébrisation de la topologie, que ce soit  la notion d'une esquisse ou la théorie moderne du topos, porte toujours avec elle la sémantique de son algébrisation jusqu'au degré d’une topologie restée liés à une algèbre. Il reste à démontrer s'il y a, alors, une ouverture ici dans ce qui s'est appelé la « vieille » école polonaise et qui procède de la manière opposée : dans la topologisation de l'algèbre (voir Tarski : « Algèbre topologique » et prochain article).

 

top of page

For more, see : Psychoanalysis Los Angeles California Extension

 

  
REGROUPEMENT DES TEXTES SURL'AMOUR
REGROUPEMENT DES TEXTES SURL'AUTRE
REGROUPEMENT DES TEXTES SURLA MORT SYMBOLIQUE
REGROUPEMENT DES TEXTES SURLA SEXUATION
REGROUPEMENT DES TEXTES SURLE SIGNIFIANT
REGROUPEMENT DES TEXTES SURLA TOPOLOGIE
  
  
 

Visitez aussi nos autres pages :

  
 

 

 Quel Illettrisme ?    On confond souvent illettrisme, analphabétisme, retard scolaire, arriération mentale, dyslexie, mutisme et autisme, et ce que l’ANPE recense sous l’appellation “B4”
 Halte aux terminologies guerrières !  par Charley Supper
 Un Autre discours sur l'illettrisme
 Le chiffre noir de l’illettrisme, par Charley Supper
 L'Autre (grand Autre de la psychanalyse et de la Philosophie
 Délirons avec les petites lettres de l'alphabet, par Charley Supper
 "A" comme Amour ou comme l'Autre, par Charley Supper
 Un Autre regard sur l'illettrisme
 Illettrisme et Globalisation, par Charley Supper
 Là où il est question d'illettrisme, par Christine Mercier - Chanvin
 Notre Méthodologie
 Les Outils de la Formation
 "Se calculer", de Charley Supper
 Métaphore et Métonymie
 Le continu et le discontinu
 Le concept de Mixité, par Charley Supper
 L'essence du néolibéralisme par Pierre Bourdieu
 De l'illettré, aux "milles êtres" du Tao, en passant par le "mille et tré" de Lacan, par Charley Supper
 Zen et psychanalyse : Un article de Guy Massat (moine zen et psychanalyste)
 Malaises dans le travail social : actes cliniques, institutionnels, politiques.  par Joseph Rouzel 
 La violence de l’homogénéisation sociale, et de sa conséquence, l’acculturation,  par Pier Paolo Pasolini
 La dégradation du climat social actuel n'est-elle pas en lien direct avec l’illettrisme ?
 Les textes de Lacan : où les trouver ?  -  Textes et Séminaires de Lacan
 Une lecture du livre : "Lieux du sujet"  du topologue René Lavendhomme, par Giancarlo Calciolari 
 Qu'est ce que la Topologie ?
 Index des Termes de Topologie :  (Site de jacques Siboni)
 Définition de la Topologie
 La topologie lacanienne - Définitions
 Les principaux outils de la Topologie
 Topologie et Psychanalyse (1) - Définitions, D'après une lecture du livre de Nasio : Les yeux de Laure
 Topologie et Psychanalyse (2) - Définitions, d'après une lecture de Jean-Paul Gilson: La topologie de Lacan
 Illettrisme et Topologie
 Jacques Lacan, Jean-Michel Vappereau, Pierre Soury et Michel Thomé : Nœuds Borroméens et Bandes Möbius
 "VOX POPULI",  par Christine Mercier-Chanvin
 Approche topologique de la sexuation symbolique,  par Charley Supper
 La coupure signifiante en Topologie
 L'illettrisme et la coupure signifiante
 La Mort Symbolique
 L'Amour et la Mort
 Le Trou ( en topologie)
 L'être séparé......., par Charley Supper
 Se donner un genre
 Le racisme
 Rapport du vide et du plein
 Illettrisme - Le vide du sens , par Charley Supper
 L'amour du tout aujourd'hui (Topologie En Extension) Jean-Michel Vappereau
 LECTURE, EROS et THANATOS par Charley Supper
 ENTRE AMOUR et BARBARIE : La Coupure signifiante, par Charley Supper
 Le signifiant
 Qu’est-ce que le signifiant ?, (extrait de "Le langage inconscient et le signifiant"), par Guy Massat
 Le Signifiant dans "L'instance de la Lettre" de Lacan
 Métaphore et Métonymie
 Le signifiant "Europe"
 Le signifiant lacanien
 Le mensonge de l'illettrisme
 Qu'on dise reste oublié, par Charley Supper
 L'illettrisme et la coupure signifiante
 Le caractère de la lettre, par Charley Supper
 La Sexuation
 Sexué oui-Sexué non
 

ILLETTRISME ET SEXUATION - Livre Essai de Charley Supper

 

ARTICLE SUR LE LIVRE DE CHARLEY SUPPER / "ILLETTRISME ET SEXUATION", par Giancarlo Calciolari

 

Lecture des formules de la sexuation : 1 - FORMULES KANTIQUES de la Sexuation, par Jean-Michel Vappereau (PDF)

 Lecture des formules de la sexuation : 2 - DEUX MODES DE RATAGES SEXUELS, par Jean-Michel Vappereau (PDF)
 

Le caractère de la lettre, par Charley Supper

 La Lettre 52 de Freud à Fliess
 

ILLETTRISME ET LISIBILITE, Edito de septembre 2006 par Charley Supper

 Le symbolique comme outil de passage de la dimension 2 à la dimension 3
 Illettrisme et Différence, par Charley Supper
 Jean-Michel Vappereau : Son œuvre, sa topologie
 Illettrisme et politique, par Christine Mercier-Chanvin
 Naissance de la notion de Réel chez Lacan - Lacan part des termes kantiens "Begriff" et "Gegenstand"
 « Concept et objet », de Gottlob Frege
 Frege et l’existence - Selon Frege, le verbe « exister » dans « Leo Sachse existe » est superflu, va de soi, et donc n’exprime aucun contenu...(Extrait du site de Julien Duthan
 Le Tractatus Logico-Philosophicus de Ludwig Wittgenstein
 

"Treize et Trois", Texte de Jean-Michel Vappereau sur le livre "L'œuvre claire" de Jean-Claude Millner

 Transcription du texte "Lituraterre" de Lacan à partir de l'enregistrement de la séance du 12 mai 1971
 PSYCHANALYSE ET SCIENCES, "du fondement du discours de l’analyse", par Jean Michel Vappereau
 REFLEXION PHILOSOPHIQUE SUR LE LANGAGE et «philosophie du langage».
 CHAGRIN D'ECOLE DE DANIEL PENNAC, à la lecture de la psychanalyse, par Marie-France Almas et Yves Anselmo
 LOGIQUE ET ONTOLOGIE - Quine et Frege - http://julien.dutant.free.fr
 LOGIQUE ET ONTOLOGIE - La distinction entre sujet et prédicat - http://julien.dutant.free.fr
 LOGIQUE ET ONTOLOGIE - L’argument frégéen - http://julien.dutant.free.fr
 COMMENTAIRE DU TEXTE DE HUO DATUNG intitulé « L’inconscient est structuré comme l’écriture chinoise », par René Lew
 Illettrisme et retournement de l'Univers, Edito d'octobre 2006 par Charley Supper
 Pourquoi des psychanalystes travaillant sur l'illettrisme sont-ils amenés à s'intéresser au discours politique et/ou social, par Christine Chanvin-Mercier
 Illettrisme et société - Textes récents
 L'illettrisme et la presse : Quelques articles parus récemment sur l'illettrisme !
 L'illettrisme et l'Europe
 Notre méthodologie : Notre méthodologie avec les illettrés n’est pas uniquement tournée vers les critères quantitatifs, tant de fautes, telle note ou de plus en plus de fautes et zéro..
 Le Français Langue Étrangère (FLE)
 FLE : Apprendre le Français en ligne
 FLE : Languageguide.org
 Dictionnaire de psychanalyse
 Transcription du texte "Lituraterre" de Lacan à partir de l'enregistrement de la séance du 12 mai 1971
 Mise à jour des dessins du texte de Jacques Lacan "Joyce le Sinthome", par Gérard Crovisier
 Texte de "Joyce le Symptôme" de J. Lacan
 Clinique de l'illettrisme  : Sexué-oui ou sexué non ?
  
 Participez au site, proposez vos textes !
  
          ILLETTRISME  PSYCHANALYSE RECHERCHE
          LA TOPOLOGIE  CLINIQUE DE L'ILLETTRISME

ILLETTRISME

.         

ILLITERACY

         

ILLETTRISMUS

.        

.ILLETTERATISMO.

         

ΑΓΡΑΜΜΑΤΟΣΥΝΗ

   .    

.ILETRISMO.

 Copyright©Lituraterre 2003-2009 | webmaster | images de Charley Supper