LITURATERRE

      Groupe psychanalytique européen de recherche et de formation sur  :  les causes de l'illettrisme

Accueil

Lutte contre l'illettrisme > Prévention de l'illettrisme > Formation formateurs illettrisme > Illettrisme, psychanalyse Topologie et Linguistique :

 

G. Frege, « Concept et objet » (1892) - Réponse à plusieurs articles de Benno Kerry sur la distinction, fondamentale dans le système de Frege, entre un concept (Begriff) et un objet (Gegenstand).

 



Lettre mensuelle


ADHÉRER

Nous contacter


Clinique de l'illettrisme


Mentions légales-Droits reproduction


 

 

In G. Frege, Ecrits logiques et philosophiques, trad. C. Imbert, Paris, Seuil, 1971.

Extrait du site : http://julien.dutant.free.fr

-----------

Rappel : Le concept est la dénotation (Bedeutung) d’un prédicat ou, pour utiliser une terminologie plus précise, une expression de concept (Begriffswort). La dénotation d’un nom propre (Eigenname) est un objet. Le terme « nom propre » doit être entendu au sens large ; une description définie (c’est-à-dire un terme singulier du type « Le maître d’Aristote ») est un nom propre qui désigne un objet. (Frege rejetterait donc la théorie russellienne des descriptions.)

-----------

Le concept est une entité incomplète, qui contient une place vide, alors que l’objet est une entité complète, fermée sur elle-même. De même, sur le plan linguistique, le prédicat, ou l’expression de concept, est une entité incomplète ou insaturée, alors que le nom propre est une entité complète ou saturée. Dans l’ontologie frégéenne, il y a une distinction absolue entre les entités incomplètes (dont les concepts) et les objets (dont les deux valeurs de vérité, le Vrai et le Faux, que Frege considère comme des objets ; une phrase vraie ou fausse est donc assimilée à un nom propre complexe).

Le concept est une fonction dont l’argument est n’importe quel objet et la valeur une valeur de vérité. Toute fonction n’est pas forcément un concept. Par exemple, la fonction dénotée par l’expression de fonction « La capitale de x » n’est pas un concept, puisque sa valeur n’est pas une valeur de vérité. (Par exemple, la valeur de cette fonction est Berlin lorsque l’argument est l’Allemagne.)

Introduction : Frege affirme qu’il prend le terme « concept » dans son sens logique, et non psychologique. Contrairement à ce qu’affirme Kerry, la distinction entre concept et objet est une distinction absolue : ce qui est un objet ne peut pas être un concept (même sous un autre point de vue), et vice-versa.

Deux sens du verbe « être ». (1) Sens copulatif : en ce sens, la copule n’est pas un élément logique séparé, mais elle appartient au prédicat. (2) Sens de l’identité : en ce sens, le verbe « être » est une expression de relation (un prédicat à deux places, ou dyadique). Il peut aussi participer à la constitution d’un prédicat monadique complexe, tel que « x est identique à Vénus ».

Examen du contre-exemple de Kerry : dans la phrase « Le concept ‘cheval’ est un concept que l’on acquiert aisément », il semble que l’on fasse référence à un concept. Frege affirme pourtant que le langage ordinaire nous égare : l’expression « le concept ‘cheval’ » est un nom propre, et donc désigne un objet, et non pas un concept. D’où le fameux paradoxe frégéen : le concept ‘cheval’ n’est pas un concept alors que la ville de Berlin est une ville, et que le volcan Vésuve est un volcan. (Dans une note, Frege avance une thèse analogue en ce qui concerne les prédicats.)

Un concept ne peut pas être la dénotation d’un nom propre. Si nous tentons de faire référence à un concept, nous ne pouvons aboutir qu’à désigner un objet qui, selon Frege, tient lieu (vertretet) du concept, et qu’il appelle (ailleurs) son « parcours de valeurs de vérité ». On peut considérer le parcours de valeurs de vérité d’un concept comme correspondant à peu près à son extension au sens classique (la classe des objets qui tombent sous le concept), et plus précisément à l’ensemble des couples ordonnés constitués en premier lieu d’un argument et en second lieu de la valeur qui correspond à cet argument selon le concept.

Dans l’ontologie de Frege, il y a une hiérarchie d’entités incomplètes. Dans le cas des concepts, il faut distinguer les concepts de premier degré (ou premier ordre), qui peuvent être considérés comme des propriétés (Eigenschaften) d’objets, et les concepts de degré supérieur, dans lesquels tombent non pas des objets mais des concepts de degré immédiatement inférieur. Par exemple, « est rare » dénote un concept de deuxième degré, puisqu’on ne dit pas qu’un objet est rare (« Mao est rare » n’a aucun sens littéral ; ce n’est même pas une expression bien formée pour Frege) ; « est rare » est une propriété de concept de premier degré, donc une propriété de propriété. La phrase « Les licornes sont rares » dit d’un concept de premier degré, à savoir celui de licorne, que peu d’objets tombent sous lui. De même pour l’existence, qui est un concept de deuxième degré. « Jules César existe » n’est pas une proposition bien formée dans l’idéographie frégéenne.

On peut distinguer trois relations principales impliquant des concepts et/ou des objets :

(1)       La subsomption (unterfallen). Un objet tombe sous un concept de premier degré. Exemple : « Mao est un homme ».

(2)       L’insomption (infallen). Un concept de premier degré tombe dans un concept de deuxième degré. Exemple : « Tout le monde est triste », « Quelqu’un est entré ».

(3)       La subordination (unterordnung). Un concept de premier degré est subordonné à un concept de même degré lorsque l’extension du premier est incluse dans l’extension du second. Par exemple, le concept « x est un Grec » est subordonné au concept « x est un homme » car tous les Grecs sont des hommes. Frege dit que « être un homme » est un caractère ou un trait (Merkmal) du concept subordonné « être un homme marié ».

 

Pour plus, à suivre sur : http://julien.dutant.free.fr

Un grand merci à Julien Duthan pour ces textes !

 


   
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR L'AMOUR
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR L'AUTRE
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LA MORT SYMBOLIQUE
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LA SEXUATION
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LE SIGNIFIANT
REGROUPEMENT DES TEXTES SUR LA TOPOLOGIE
   

c

Visitez aussi nos autres pages :

 
Quel Illettrisme ?    On confond souvent illettrisme, analphabétisme, retard scolaire, arriération mentale, dyslexie, mutisme
 
Un Autre discours sur l'illettrisme
 
Là où il est question d'illettrisme, par Christine Mercier - Chanvin
 
Un Autre regard sur l'illettrisme
 
Halte aux terminologies guerrières !  par Charley Supper
 
Notre Méthodologie
 
Les Outils de la Formation
 
"Se calculer", de Charley Supper
 
Métaphore et Métonymie
 
Le continu et le discontinu
 

Forme grammaticale et forme logique, de Bertrand Russell

 
Le concept de Mixité, par Charley Supper
 
L'essence du néolibéralisme par Pierre Bourdieu
 
x De l'illettré, aux "milles êtres" du Tao, en passant par le "mille et tré" de Lacan, par Charley Supper
 
Les textes de Lacan : où les trouver ?  -  Textes et Séminaires de Lacan
 
Malaises dans le travail social : actes cliniques, institutionnels, politiques.  par Joseph Rouzel 
 
La violence de l’homogénéisation sociale, et de sa conséquence, l’acculturation,  par Pier Paolo Pasolini
 
L'Autre (grand Autre de la psychanalyse et de la Philosophie
 
Délirons avec les petites lettres de l'alphabet, par Charley Supper
 
"A" comme Amour ou comme l'Autre, par Charley Supper
 
Qu'est ce que la Topologie ?
 
Index des Termes de Topologie :  (Site de jacques Siboni)
 
Définition de la Topologie
 
La topologie lacanienne - Définitions
 
Les principaux outils de la Topologie
 
Le réel du nœud de l'illettrisme, par Charley Supper
 
Topologie et Psychanalyse (1) - Définitions, D'après une lecture du livre de Nasio : Les yeux de Laure
 
Topologie et Psychanalyse (2) - Définitions, d'après une lecture de Jean-Paul Gilson: La topologie de Lacan
 
Illettrisme et Topologie
 
Jacques Lacan, Jean-Michel Vappereau, Pierre Soury et Michel Thomé : Nœuds Borroméens et Bandes Möbius
 
Approche topologique de la sexuation symbolique,  par Charley Supper
 
La coupure signifiante en Topologie
 
La Mort Symbolique
   
Le Trou ( en topologie)
   
L'être séparé......., par Charley Supper
   
Le concept de mixité
   
Se donner un genre
 
Le racisme
 
La Sexuation
 
Rapport du vide et du plein
 
L'amour du tout aujourd'hui (Topologie En Extension) Jean-Michel Vappereau
 
L'Amour et la Mort,  par Charley Supper
 
Lecture, Eros et Thanatos  par Charley Supper
 
Entre Amour et Barbarie : La Coupure signifiante, par Charley Supper
 
Le signifiant
 
Qu’est-ce que le signifiant ?, (extrait de "Le langage inconscient et le signifiant"), par Guy Massat
   
Le Signifiant dans "L'instance de la Lettre" de Lacan
   
Métaphore et Métonymie
   
Le signifiant "Europe"
   
Le signifiant lacanien
   
Le mensonge de l'illettrisme
   
Qu'on dise reste oublié, par Charley Supper
   
L'illettrisme et la coupure signifiante
   
Le caractère de la lettre, par Charley Supper
   
Sexué oui-Sexué non
   

ILLETTRISME ET SEXUATION - Livre Essai de Charley Supper

   

Lecture des formules de la sexuation  1 - Formules Kantiques de la Sexuation, par Jean-Michel Vappereau (PDF)

   
Lecture des formules de la sexuation : 2 - Deux modes de ratages sexuels, par Jean-Michel Vappereau (PDF)
   
Article sur le livre de Charley Supper: "Illettrisme et Sexuation", par Giancarlo Calciolari
   
Le caractère de la lettre, par Charley Supper
   
La Lettre 52 de Freud à Fliess
   
Illettrisme et lisibilité, Edito de septembre 2006 par Charley Supper
   
Le symbolique comme outil de passage de la dimension 2 à la dimension 3
   
Illettrisme et Différence, par Charley Supper
   
Jean-Michel Vappereau : Son œuvre, sa topologie
   
Illettrisme et politique, par Christine Mercier-Chanvin
   
Naissance de la notion de Réel chez Lacan - Lacan part des termes kantiens "Begriff" et "Gegenstand"
   
Frege et l’existence - Le verbe « exister » dans « Leo Sachse existe » est superflu, va de soi, et n’exprime aucun contenu...
   
Le Tractatus Logico-Philosophicus de Ludwig Wittgenstein
   
"Treize et Trois", Texte de Jean-Michel Vappereau sur le livre "L'œuvre claire" de Jean-Claude Millner
   
Transcription du texte "Lituraterre" de Lacan à partir de l'enregistrement de la séance du 12 mai 1971
   
Psychanalyse et Sciences, "du fondement du discours de l’analyse", par Jean Michel Vappereau
   
Réflexion philosophique sur le langage et «philosophie du langage».
   
"Chagrin d'école", de Daniel Pennac, à la lecture de la psychanalyse, par Marie-France Almas et Yves Anselmo
   
Topologie et Psychanalyse (1) - Définitions, D'après une lecture du livre de Nasio : Les yeux de Laure
   
Topologie et Psychanalyse (2) - Définitions,
   
Logique et Ontologie - Quine et Frege - http://julien.dutant.free.fr
   
Logique et Ontologie - La distinction entre sujet et prédicat - http://julien.dutant.free.fr
   
Logique et Ontologie - L’argument frégéen - http://julien.dutant.free.fr
   
Commentaire du texte de Huo Datung "L’inconscient est structuré comme l’écriture chinoise", par René Lew
   
La coupure signifiante
   
Le retournement de l'équateur, par Charley Supper
   
Illettrisme et retournement de l'Univers, Edito d'octobre 2006 par Charley Supper
   
Pourquoi des psychanalystes travaillant sur l'illettrisme s'intéressent-ils au discours politique, par Christine Mercier-Chanvin
   
Illettrisme et société - Textes récents
   
L'illettrisme et la presse : Quelques articles parus récemment sur l'illettrisme !
   
L'illettrisme et l'Europe
   
L'illettrisme et la coupure signifiante
   
La dégradation du climat social actuel n'est-elle pas en lien direct avec l’illettrisme ?
   

Le vocabulaire guerrier de l'illettrisme

   
Le Français Langue Étrangère (FLE)
   
FLE : Apprendre le Français en ligne
   
FLE : Languageguide.org
   
Les outils de la formation
   
Dictionnaire de psychanalyse
   
Illettrisme - Le vide du sens, par Charley Supper
   
Zen et psychanalyse : Un article de Guy Massat (moine zen et psychanalyste)
   

L’illettrisme, frontière de nos politiques éducatives et linguistiques, par Nicolas Gachon

   
Transcription du texte "Lituraterre" de Lacan à partir de l'enregistrement de la séance du 12 mai 1971
   
Mise à jour des dessins du texte de Jacques Lacan "Joyce le Sinthome", par Gérard Crovisier
   
Texte de "Joyce le Symptôme" de J. Lacan
   
Clinique de l'illettrisme  : Sexué-oui ou sexué non ?
x
x
Participez au site, proposez vos textes !
          ILLETTRISME  PSYCHANALYSE RECHERCHE
          LA TOPOLOGIE  CLINIQUE DE L'ILLETTRISME

ILLETTRISME

.         

ILLITERACY

         

ILLETTRISMUS

.        

.ILLETTERATISMO.

         

ΑΓΡΑΜΜΑΤΟΣΥΝΗ

   .    

.ILETRISMO.

 Copyright©Lituraterre 2003-2009 | webmaster | images de Charley Supper